Open space et bruit : un problème fréquent ?

Les espaces de travail en open space favorisent la collaboration et la communication entre les membres d'une équipe. Pourtant, les discussions constantes, les sonneries de téléphone et autres distractions auditives peuvent rapidement devenir une source de frustration et affecter la concentration de tout le monde.

Bien que le bruit en entreprise soit un problème fréquent, une gestion efficace peut en atténuer l’impact. Ainsi, l'installation de cloisons acoustiques, la disposition stratégique du mobilier, l'utilisation de matériaux absorbants ou de cabines insonorisées contribuent à réduire la propagation du son.

Par ailleurs, des politiques de travail flexibles, telles que des horaires décalés ou des zones dédiées au travail silencieux permettent de ne pas avoir un open space bruyant constamment. Quoi qu’il en soit, cela permet aux différents collaborateurs de choisir l'environnement qui convient le mieux à leurs besoins.

Enfin, une communication claire au sein de l'entreprise sur l'importance de respecter un niveau sonore adéquat contribue également à sensibiliser les collaborateurs au problème du bruit au travail en open space.

homme seule dans une cabine individuelle en train de travailler

Impact global sur le bien être

Le niveau de bruit ambiant au sein des open space a connu une hausse constante au fil des années : sonneries de téléphones, notifications de mails, conversations entre collègues, téléphones portables, etc. 

Les travailleurs évoluent désormais dans un environnement bruyant quasi-permanent qui entraîne fatigue et stress.

Pourquoi c’est important ?

« Dans son ouvrage Votre cerveau au bureau, David Rock a calculé que les employés sont interrompus en moyenne toutes les 11 minutes, et qu'il leur faut ensuite 23 minutes pour retrouver pleinement leur concentration. »

Robin, Co-Fondateur de Work With Island

cabine 2 personnes, avec deux femmes à l'intérieur

Conséquences sur la productivité

Un individu dont la sphère d'intimité n'est pas préservée, même en open space, se trouve dans des conditions de travail moins favorables puisqu’il éprouve du stress et de la frustration. 

Il semble d’ailleurs exister une corrélation entre le respect de l'intimité et la performance stratégique.

Pourquoi c’est important ?

« Le respect du besoin d’intimité, ne serait-ce que de manière ponctuelle, contribue à renforcer l’engagement des collaborateurs.»

Robin, Co-Fondateur de Work With Island

cabine 2 personnes avec deux personnes côte à côte qui travailent

Désertion du lieu de travail

Pour lutter contre le bruit ambiant en open space, une dynamique de compensation se met en place, mobilisant les ressources cognitives des collaborateurs pour contrer la baisse de performance.

Autre effet indésirable: les individus plus sensibles au bruit ont tendance à s'isoler complètement en utilisant des casques, ce qui compromet la collaboration recherchée par le décloisonnement de l'espace de travail.

Pourquoi c’est important ?

« Dans la plupart des entreprises, on observe une augmentation des demandes de télétravail et une réservation fréquente des salles de réunion par les employés en quête de concentration. »

Robin, Co-Fondateur de Work With Island

cabine 2 personnes, avec deux femmes à l'intérieur

Ils ont réduit le bruit de leur open space avec les cabines
Work With Island

Comment réduire le bruit dans un open space ?

Même dans des espaces partagés bien conçus, l'isolement temporaire reste souvent nécessaire. Ces moments, variant de 10 à 45 minutes, peuvent être facilement comblés par l'utilisation de cabines insonorisées. Les solutions Work With Island offrent des avantages économiques et un gain de temps significatif par rapport à la construction de cloisons ou de petites salles de réunion. Qonto propose une diversité d'espaces pour répondre aux besoins de ses collaborateurs. 

  • Un open space, qui se veut propice à la concentration sans pour autant chercher à imposer le silence. 
  • Des salles de réunion classiques et des meeting corners. Ces derniers sont agencés avec des canapés et des fauteuils, et offrent un lieu adéquat pour des discussions moins formelles. 
  • En parallèle, on retrouve des focus rooms qui fournissent des zones de calme.
  • En complément, les Island booths permettent une isolation rapide pour des appels ou des réunions à distance.

8 conseils pour lutter contre le bruit de votre open space

En travaillant à proximité les uns des autres, cela nous encourage à interagir et à échanger des idées plus facilement. Cela favorise immanquablement la communication, renforce les liens d'équipe et stimule la créativité. Les open space sont d’ailleurs conçus pour faciliter le partage de l'information. Cependant, pour garantir l’équilibre, il est nécessaire de mettre en œuvre des stratégies pour atténuer le bruit.

Afin de réagir aux bruits qui parasitent les espaces de travail ouverts, la priorité est d’interroger les utilisateurs et de pouvoir évaluer attentivement les niveaux sonores. Cette estimation initiale reste cruciale pour cibler les zones les plus impactées de l’open space et mettre en place des solutions spécifiques à chaque espace de travail.

Une fois les origines des perturbations sonores identifiées, telles que le fonctionnement continu de l’imprimante ou le bruit de la bouilloire et de la machine à café, il est possible de déployer des solutions. Ainsi, en déplaçant ou en isolant ce type de pollution sonore inévitable, on retrouve rapidement le calme au sein de l'open space. Par ailleurs, proposer des zones spécifiques pour les discussions personnelles, équipées d'isolation acoustique, offre un cadre approprié pour les échanges sans perturber le reste de l'open space.

C’est un fait, le bruit en open space peut parfois entraver la productivité de ceux qui y travaillent. Une des solutions consiste à créer des zones dédiées, pour atténuer les perturbations sonores et favoriser un environnement de travail tranquille. Ainsi, l’aménagement d’espaces de repos permet de s'éloigner temporairement de l'agitation, tout comme l’installation de salles de pause encourage les employés à se déconnecter brièvement. Lorsque l’on dispose de la place nécessaire pour le placer bien en retrait de la zone de travail, il est intéressant de créer un coin détente avec des jeux de société, des tables de ping-pong, etc.

La Island Solo offre un espace confortable, isolé du bruit et peu encombrant pour lui trouver facilement une place dans vos locaux.

Robin, Co-fondateur Work With Island

Opter pour des dispositifs auditifs individuels se révèle être une solution pertinente dans les environnements de travail en open space, particulièrement lorsque la réduction du bruit à la source n'est pas réalisable. Écouter sa propre musique en travaillant aide à rester concentré sur une tâche sans se laisser distraire par les diverses sollicitations extérieures. Par ailleurs, il est possible d’installer des panneaux acoustiques modulables ou encore des tapis et des rideaux qui atténuent le bruit.

Les cabines acoustiques en open space apportent un espace calme à proximité immédiate, idéal pour se concentrer. Elles permettent de s’isoler afin de pouvoir « sortir du flux ». En effet, elles se prêtent parfaitement aux réunions confidentielles, aux visios ou aux appels, tout en contribuant à la réduction du bruit ambiant.

La moindre perturbation sonore peut happer notre concentration, nous incitant à changer d'activité. Selon l'acousticien Jacques Châtillon, la principale source de gêne proviendrait d’ailleurs des « conversations intelligibles qui empêchent de se concentrer sur autre chose ». Voilà de quoi souligner le défi associé à la sensibilisation des collaborateurs face au décloisonnement des espaces de travail. En encourageant activement chacun à adopter la bonne attitude dans chaque espace (cabines pour le travail, espace de confort pour discuter, etc.) cela instaure un équilibre harmonieux entre collaboration et concentration.

couverture d'un guide d'inspiration

Guide d'inspiration pour vos bureaux

Vous vous demandez peut-être si une cabine acoustique à sa place dans vos bureaux? Recevez gratuitement par mail notre guide et retrouvez toutes nos idées d'aménagement. 

Télécharger gratuitement

Aménagement des bureaux : enjeux et avantages pour améliorer le confort des employés

La réglementation concerne principalement les risques liés à une exposition prolongée au bruit, généralement associée à des environnements professionnels tels que l'industrie ou le secteur de la construction, pouvant entraîner de réels problèmes d'audition, voire de surdité. Dans le contexte des open space, on évoque plutôt un « inconfort acoustique », sans risques pour la santé auditive.

Toutefois, même si les niveaux sonores n’atteignent pas le seuil critique, cela ne signifie pas qu'aucune mesure ne doit être prise pour réduire cet inconfort. En effet, selon les données de l'INRS, le bruit demeure la principale source de perturbation lors du travail en open space, et affecte significativement le bien-être des employés : 95 % des salariés se disent incommodés par le bruit, tandis que 55 % déclarent être très gênés. Il incombe alors aux employeurs de réduire au maximum les préjudices subis par leurs employés.

Amélioration de l’environnement de travail

En mettant en avant l'importance du bien-être au sein des open space, la législation incite les employeurs à mettre en place des actions concrètes pour réduire les perturbations sonores et à instaurer un environnement professionnel plus plaisant.

Evaluation des risques

Les entreprises sont encouragées à procéder à des évaluations périodiques afin d'identifier les origines du bruit dans les open space, pouvoir mesurer leur intensité, et analyser les impacts potentiels sur le confort de l'ensemble des collaborateurs.

Protection des travailleurs exposés au bruit

Selon les préconisations de l'INRS, il est recommandé de maintenir le niveau sonore en deçà de 80 décibels pour une journée de travail de 8 heures. En cas de dépassement, chaque employeur est encouragé à mettre en place des solutions telles que l'installation d'isolants, de cabines acoustiques ou la fourniture d'équipements adaptés.

Suivi de l’état de santé

Il est primordial de questionner fréquemment les occupants des open spaces au sujet de leur confort acoustique. Selon la politique de chaque entreprise, il est possible d'instaurer des examens médicaux périodiques pour évaluer l'influence du bruit sur la santé globale des employés. Cela permet de détecter d'éventuels problèmes et, surtout, d'adapter les solutions disponibles en conséquence.

Work With Island,
Fabricant d'ilots de sérénité pour espaces partagés

  • Livré en kit ou installé par nos soins
  • Produit en France en 4 semaines
  • 100 jours d'essai, satisfait ou remboursé