Le bureau idéal : les actifs désirent un bureau individuel fermé

Le bureau idéal : les actifs désirent un
bureau individuel fermé

La gestion de l’espace de travail est souvent analysée du point de vue des employeurs, des managers et des cadres. Mais quid des aspirations des collaborateurs ? C’est en croisant les regards des employés avec ceux des dirigeants, en prenant en compte les perceptions, les besoins, les désirs de tous les salariés, que les aspérités qui font la réalité du travail émergent, et qu’il devient possible de tendre vers une solution idéale quant à l’aménagement des espaces.

Le rejet de l’open space

Si les multiples confinements ont fait émerger la volonté des actifs d’adopter à plus long terme le télétravail, au moins partiellement, le retour massif au bureau dès la rentrée suscite la crainte de retrouver des espaces peu adaptés. 

Deux-tiers des collaborateurs préfèreraient un bureau fermé contre seulement 16% un open space. C'est un gouffre entre aspirations et réalité que met en avant la dernière étude « Mon bureau post-confinement » publiée en juin 2021 par la Chaire Workspace Management de l'Essec Business School.

Conséquence directe d’une sensibilité auditive accrue : “cet espace de travail est particulièrement bruyant et génère de la fatigue pour les salariés. Il est davantage perçu comme un espace de collaboration qu’un espace de travail propice à la concentration » explique Ingrid Nappi, économiste et professeure-chercheuse à l'Essec. 

L’open space interroge également sur l’aspect de sécurité sanitaire, étant un espace ouvert et passant, et de par la proximité à laquelle il oblige : « il est perçu comme étant moins hygiénique. Or pour 22% des salariés, les choix référant à l’hygiène et à la sécurité de l’espace de travail, ainsi qu’à la distanciation physique (21%) sont particulièrement importants en ces temps post-pandémiques” relate la professeure.  

Ainsi, les critiques adressées à l’open space sont principalement liées à un manque d’espace, d’intimité et de concentration d’une part, et à un manque d’hygiène et de sécurité sanitaire d’autre part. 

Credit Photo : Yolk CoWorking
Crédit Photo : Proxyclick

Des représentations sociales contrastées

Ces attentes envers les espaces de travail sont à nuancer en fonction du statut social. La chaire Essec Workplace révèle des résultats inédits dans son étude, et met en lumière les disparités dans la façon dont les actifs voient le bureau en fonction de la position hiérarchique, du genre et de l’âge. 

Ce sont les employés qui ont une préférence bien plus nette (66% des employés) pour le bureau fermé, alors que les cadres et cadres dirigeants sont plus attirés par le télétravail exclusif (11%) ou par le flex-office (6 %). 

Les espaces de coworking sont plus attractifs aux yeux des femmes managers (9 %) qu’aux yeux de leurs homologues masculins (3 %) et de leurs collègues féminines moins gradées (3 %).

Ainsi, les managers, les dirigeants, et les hommes se montrent plus enclins à l’adoption du flex-office. Les femmes et les employés y sont plus réfractaires et expriment une préférence pour des postes de travail attribués, qui permettent en fait de matérialiser et de valoriser la place au sein de l’organisation. 

Force est de constater que le genre et la position managériale ont une incidence sur les aspirations liées à l’espace de travail. Néanmoins, au-delà d’un certain niveau hiérarchique, ces écarts liés au genre s’estompent face à la position hiérarchique, alors qu’ils restent bien présents au sein des catégories les moins aisées de la population.

Enfin, ce sont les jeunes qui se montrent les plus impatients à l’idée de retrouver les mêmes conditions de travail qu’auparavant, loin devant leurs aînés : 79 % de la génération Z, 64 % des Y, 54 % des X et 58 % des baby-boomers.

Cette différence générationnelle quant à la projection du bureau idéal s’explique à nouveau par l’angle de la position sociale : les plus jeunes, contraints de travailler depuis leurs appartements de taille réduite ou depuis le domicile familial, n’ont pas bénéficié des mêmes conditions matérielles et des mêmes habitudes domestiques que les générations supérieures. Cela influence inévitablement la manière dont cette période a été vécue. 

Crédit Photo : Thought Catalog
Crédit Photo : Johanna Adriaansen

Des clés de réflexion pour repenser les espaces de travail post-covid

Face à la crise et aux nouvelles pratiques de travail, les entreprises doivent repenser l’organisation de leurs espaces de travail. 

Si la généralisation du télétravail associée à la pression des coûts immobiliers amènent massivement les entreprises à envisager la gestion en flex-office, cette étude fait le constat que cela ne correspond pas aux envies des salariés. Ces résultats mettent en exergue les clivages entre attentes et réalité, qui ne peuvent être ignorés dans le cadre de la réflexion autour de nouveaux cadres de travail. Ils doivent au contraire être considérés comme des clés de compréhension pour façonner l’espace à l’image de l’organisation. 

La forme que prendra le bureau de demain devra s’accommoder et valoriser cette pluralité de perceptions et de manières d’habiter, de pratiquer l’espace, pour laisser à chacun et à chacune la possibilité de s’épanouir professionnellement.

À propos de Work With Island

Chez Work With Island, nous avons à cœur de prendre en compte les aspirations des collaborateurs, et notre mission principale est d’apporter sérénité à tous ceux qui travaillent en espaces partagés. Mais nous comprenons tout aussi bien les contraintes des entreprises et nous connaissons la réalité du marché. C’est pourquoi nous souhaitons apporter une solution innovante qui réponde aux nouveaux enjeux du travail. 

Nous avons la conviction que le bureau restera le noyau fédérateur au cœur d'une organisation hybride, entre télétravail, bureaux et tiers-lieux. Le futur du travail sera collaboratif ou ne sera pas. C'est pourquoi offrir aux collaborateurs des endroits pour s'isoler, se concentrer et se ressourcer, à proximité immédiatedes espaces partagés, apparaît comme une nécessité.

Découvrez nos solutions innovantes de capsules insonorisées pour offrir sérénité au travail à tous les collaborateurs. 

Montrez-nous votre island au sein de votre bureau

#island